16e colloque international APPB

30 mai – 2 juin 2019

Saint-Donat sur l’Herbasse. Domaine de Chantesse. Drôme. 

Conférences et tables rondes

Jeudi 30 mai

Jeudi
15 h 30

Conférence de Menno de Lange : le corps l’endroit à être

Plus
Le corps est à la fois : incarnation de l’humain et du divin, source de la sagesse évolutive et des pulsions humaines, source de la terre dans notre moi essentiel. Il nous fournit la qualité dont nous avons besoin pour être une contribution vivante au changement personnel, social et spirituel. C’est le véritable guide pour nous montrer le chemin. Cette sagesse innée est le plus souvent obscurcie par notre conditionnement et notre histoire en nous identifiant à nos croyances limitantes fondamentales, nos sentiments réactifs et nos contractions somatiques. Cette personnalité secondaire sépare notre corps et notre esprit de notre personnalité primaire. En laissant cette dernière émerger, nous découvrirons que la personnalité primaire est la nature même du corps et de l’esprit. Nous explorerons ce que nos vies nous réservent lorsque nous contactons notre propre corps réel et actuel.

Jeudi
17 h

Conférence de Véronique Pioch. Danser et être dansé.

Plus
« Danser et Être Dansé : Il y a une manière de s’aligner et de faire danser son attention qui nous ouvre à une dimension plus vaste de l’être. »
Lorsque l’on est dansé, on fait « un » avec l’expérience !
Nous regarderons puis expérimenterons les clés qui favorisent cette connexion entre tous les systèmes du corps et amènent ce sentiment de reliance.
Comment réunifier cerveaux droit et gauche, tête et cœur, système nerveux central et autonome : ce qui nous importe c’est comment revenir à cet « état non séparé », interconnecté, et ici, en l’occurrence, comment la danse va inviter à cet équilibre.
Comment donner une qualité d’attention particulière à « cet espace en soi depuis lequel » on entre dans le mouvement, depuis lequel on se tient pour recevoir l’autre, entrer en relation avec le monde.
Cette danse de l’attention peut inviter la Présence dans toutes ses dimensions, nous faisant dépasser le personnel pour nous emmener dans des contrées plus larges de notre être.

Vendredi 31 mai

Vendredi 9 h

Conférence de Jean-Luc Kopp. La psychanalyse corporelle

Plus

Imaginez une psychanalyse où, dans un premier temps, la parole se tait et le corps s’exprime. Le verbal intervient dans un second temps pour mettre en mots et en sens ces confidences de la chair.
L’enquête sur l’histoire passée conduit le patient à l’expérience intime de « ni bourreau ni victime » qui, à travers la sincérité du revécu corporel traumatique, met en lumière la rencontre de deux misères à l’œuvre.
La compréhension nouvelle de ce qui s’est déroulé donne ainsi accès à un vrai pardon. Cette mise en lumière se prolonge par un accompagnement au présent, afin de mettre cette réparation au service de notre quotidien pour l’améliorer, puis au futur, afin d’apercevoir sa mission sur terre pour donner sens à sa vie.

Vendredi 15 h

Conférence de Patrick Latour. L’etiothérapie une autre manière d’envisager la personne humaine.

Plus

A la lumière des découvertes scientifiques de ces cinquante dernières années et
particulièrement en physique et en biologie nous ne pouvons plus regarder la personne
humaine de la même manière. Avant de définir une technique opératoire nous devons
donc en définir la philosophie et l’éthique. C’est l’objet de notre conversation.
Qu’est-ce que notre corps ? Les trois états de la matière : Une nouvelle manière de
regarder ces très anciennes connaissances, les vortex et les corps subtils.
Qu’est-ce que l’énergie ? Démystifier une réalité indéfinissable et galvaudée.
Qu’est-ce que la maladie ? Une logique de la maladie et la mise en évidence de sa
dynamique.
Qu’est-ce que la thérapie ? Une logique de la guérison et le rôle de la personne.
Un changement de paradigme : Comment ne pas revenir en arrière.

Vendredi 18 h

Table ronde. L’expérience du corps. 

Christiane Lewin, Menno de Lange et Renato Papalardo

Samedi 1er juin

Samedi
9 h

Conférence de Renato Pappalardo. Energie de la pensée et
conscience spatiale

Plus

L’énergie est une flèche projetée par la pensée
« Suis-je maître ou esclave de ma pensée ?»
Me projette-t-elle et m’enferme-t-elle dans le passé ou bien m’ouvre-t-elle les portes
du temps? Mon corps peut-il être en paix si ma pensée est instable ?
La pensée est pourtant une clé dans toutes créations et dans l’élargissement de nos
perceptions. Elle peut nous aider à éroder le mur des apparences et nous faire sortir
des couches denses de la matière. Certaines voies spirituelles avancent que la
pensée pourrait ainsi être un pont entre l’esprit et le corps.

Samedi
15 h

Conférence de Robert Eymeri. La voie du sentir, une spiritualité sensitive pour aujourd’hui

Plus
Une spiritualité vivante se réactualise constamment en fonction des spécificités de son époque. Aujourd’hui, pour s’unifier, pour harmoniser l’espace de l’être avec les spécificités de notre incarnation, il est inutile de condamner le corps, le sexe, l’émotion ou la pensée. On peut arrêter de se faire la guerre car il n’existe aucun ennemi en nous. Le corps, l’émotion, la pensée et même notre personnalité peuvent devenir nos alliés sur le chemin de la liberté si l’on sait se mettre à leur écoute. Cette approche nous invite ainsi à une réconciliation profonde avec nous-même car c’est à partir d’une attention libre de toute tension que l’on va pouvoir s’ouvrir à ce qui, en nous, est plus grand que nous.

Samedi
18 h 30

Conférence d’Achim Korte. La guérison énergétique au service de notre spiritualité incarnée

Plus
Au 21ème siècle, au moment où de plus en plus de personnes cherchent des clés pour une nouvelle spiritualité incarnée, le thème du corps et de la dynamique transpersonnelle implique obligatoirement l’évacuation des stress énergétiques qui empêchent ou ralentissent cette évolution. Nous sommes tous à l’heure actuelle sous le double stress venant d’une part d’une poussée évolutive sans précédent et, d’autre part, d’inertie structurelle personnelle et collective. Nous sommes aussi sous l’influence de programmes de blocage et d’affaiblissement voulus et ciblés.

Nous aborderons les moyens de nous libérer de ces entraves à notre épanouissement personnel comme les empreintes bloquantes prénatales et périnatales, la dynamique du phénomène du « burn out », la libération de nos cœurs et esprits si compressés ou la déprogrammation de notre ADN.

Dimanche 2 juin

Dimanche 11 h

Table ronde de clôture avec François Lewin, Robert Eymeri, Jean-Luc Kopp et Gautier Pidou.